top of page

LES ARTISTES

IMG_9993.jpg

JEREMY DELAUNAY

Comédien pour le théâtre, Jérémy Delaunay découvre assez vite son intérêt pour le travail scénographique. Le jeu des matières, lumières et effets pour créer des images et faire naître l'illusion dans les yeux du spectateur, et peut-être même à travers chacun de ses sens, voilà ce qui l'anime. Il crée en 2014, accompagné de Marion Petitjean, la Cie A Corps Perdus. Suite à sa première mise en scène (Douce Aigreur), un ambitieux travail sur une seconde création (Lisbeths) est entrepris dont l'aboutissement sera salué par les professionnels accompagnant l’équipe. (La Paillette, l'Agora, Ville de Chantepie).
Concernant le travail de l'acteur, Jérémy Delaunay aime orienter son travail sur le corps et sa présence, car il est à son sens à l'origine de la créativité du comédien .Il apprécie tout particulièrement d'appréhender grâce
au corps une autre façon de communiquer, d'exprimer. Il aime ainsi continuer à se former au travail de
l'acteur et plus particulièrement du clown (théâtre clown et bouffon avec Guy Lafrance, Vincent Rouche et
Adèll Node-Langlois pour les formations les plus récentes) mais aussi à d'autres compétences (hypnose
Ericksonnienne, Feldenkraïs, etc).
A son travail de création s'articule la volonté d'accompagner la présence d'outils de médiation culturelle,
chacun d'entre eux donnant corps, légitimité et sens à l'autre. C'est ainsi qu’il a rejoint Jam en Scène puis
l’Attelage, sur la création de spectacles forum afin de nourrir une autre expérience du plateau mais surtout
d'être plus proche des publics en difficulté.

73008849_1528715410604095_3959583985733992448_n.jpg

AUDREY EVEN

Comédienne et metteure en scène de théâtre, formée au conservatoire de Rennes entre 2007 et 2009, Audrey Even alimente son parcours via des formations de clown, d’écriture, de théâtre musical, (Valérie Phillipin, Stéphane Jaubertie, Garance Dor, Annabelle Simon, etc), ainsi que par la pratique du chant. Elle crée la Cie Croquantes en 2013 où elle aborde la musicalité du texte à travers des écrits de Rebotier (Ille et Vilaine, festival d’Aurillac en (2015-16.)
Formée depuis 2011, au théâtre forum avec 3PH, elle s’associe à la Cie 3e Acte, Jam en scène, ou l’Attelage.
En 2014, elle rejoint différentes structures Rennaises, comme La Paillette, en tant qu’intervenante
et metteure en scène auprès de publics amateurs. Audrey Even intègre la Cie À Corps Perdus en 2016 pour y mener
différents projets de jeu et de mise en scène.
En 2018, avec Jeremy Delaunay, Audrey Even part au Rwanda, avec le projet A Quoi Rêves-tu ?
Elle collabore avec Ronan Mancec, dramaturge, et commence en 2019 la création Daydreaming. En 2019, elle rejoint
l’équipe de Connexion(s) /Récital Technologique/ de Juliette Bessou. En parallèle, elle intègre Akordame, un projet
d’interprétation de textes originaux, accompagné par deux musiciens ainsi que Simone en tant
qu’interprète/chanteuse.

portrait juliette_edited.jpg

JULIETTE BESSOU

 Comédienne / Auteure / Metteure en scène, après une licence d’Arts du spectacle à Montpellier, elle intègre le
Théâtre École d’Aquitaine.
Elle joue sous la direction de plusieurs metteurs en scène dans des créations très variées : Le Chapeau de paille
d’Italie d’Eugène Labiche mis en scène par Robert Angebaud, Le médecin malgré lui de Molière mis en scène par
Pieryk Vanneuville... Elle se forme au chant et à la danse pour la comédie musicale Ah Dieu ! Que la guerre est jolie mise en scène par Pierre Debauche. Parallèlement à son activité de comédienne, Juliette Bessou travaille l’écriture dramatique et la mise en scène. Parmi ses créations, on peut citer le spectacle Le(s) Joueur(s), qu’elle a écrit et mis en scène en 2015, librement inspiré du roman de Dostoïevski Le Joueur.
En 2016, elle commence la rédaction d’un nouveau spectacle : Connexion(s) /Récital Technologique/ qui s’inspire de
thématiques très actuelles comme les nouvelles technologies et le monde du travail.
Juliette Bessou enseigne le théâtre à Rennes, auprès d’enfants et d’adultes dans différentes MJC (La Paillette,
L’Antipode, Le Cercle Paul Bert).
En 2018, elle intègre la Cie A Corps Perdus pour y mener des projets d’écriture et de mise en scène.

46449495_2062073977184627_3047569790920032256_n_edited_edited.jpg

MARION PETITJEAN

Comédienne / Metteure en scène formée par la Cie Brozzoni, puis par l’école d’Art Dramatique de la Scène sur Saône à Lyon entre 2002 et 2005, elle joue ensuite pour différentes compagnies : Théâtre Debout, Certains
Soirs, Punch Festivités, Chapiteau Théâtre. En parallèle, elle enseigne le théâtre au sein de plusieurs structures
artistiques, sociales et pédagogiques en Rhône-Alpes. Activité qu’elle continue depuis 2011 à Rennes dans des lieux culturels et les écoles de la métropole (MJC La Paillette, l’Antipode, l’Agora au Rheu...)
En 2014, elle crée avec Jérémy Delaunay la Cie A Corps Perdus et met en scène avec lui, en 2016, Lisbeths de
Fabrice Melquiot, spectacle dans lequel elle joue un des rôles principaux.
En 2017, elle crée un stage de théâtre d’ombres à destination des enfants avec Anna Kobylarz.
Marion Petitjean a aussi participé à plusieurs longs et courts-métrages, notamment Le Mystère Henri Pick,
réalisé par Rémi Bezançon en 2018.

bottom of page